Fais un vœu

Publié le par laura1912

couv4006772.jpg

De Alexandra Bullen

 

4iém de couverture :

 

Impuissante face à la terrible disparition de sa jumelle Violette, Olivia suit ses parents à San Francisco pour prendre un nouveau départ. Là-bas, elle décide de customiser l’une des robes préférées de sa sœur chez une mystérieuse couturière, qui à partir de ce modèle en confectionne trois ! Trois robes dont chacune a le pouvoir d’exaucer un de ses vœux. Magique !
Premier souhait : revoir sa sœur, bien sûr, qui lui manque tellement. Pourtant les retrouvailles tant attendues ne se passent pas tout à fait comme prévu... Il en va de même pour les autres vœux, dont la réalisation la laisse désemparée. L’amour, les secrets, la trahison et un passé brumeux ressurgissent et Olivia se pose des questions : ne se tromperait-elle pas de rêves ? Elle découvre peu à peu que ce qui compte, c’est de savoir ce que l’on veut vraiment, et de le réaliser soi-même.

SI VOUS POUVIEZ TOUT AVOIR, QUE DEMANDERIEZ-VOUS ?


Avis :

 

J’ai lu ce livre juste après « Deux Filles Sur Le Toit » donc j’était dans l’ambiance si je puis dire puisque la aussi la sœur de la personnage principale est morte, autant dire que en soit c’était pas vraiment la joie. Pourtant dans ce livre j’ai retrouver une plus grand dose d’humour, en fait je ne serais dire si cette humour est introduite ou si je me la suis crée car au fond on sais que les vœux de ce personnage vont mal tourné, pour moi c’était évidant ce qui ma fait considérer toute l’histoire avec une certaine dérision. A par sa l’histoire est plutôt bien construite même si on constate quelle que incohérence, le principe est intéressant car après tout qui n’as jamais rêver de pouvoir exaucer ses vœux les plus fou ? Moi en tout cas j’en ai rêver. Et puis on passe un moment agréable avec ce livre qui serais a mon sens plus destiner a un jeune publique même si il peu être apprécier de tous.

 

12,5/20 ahha me voila parti avec les virgules je vous dit sa en amie mais sa crains ..;)

Publié dans Chronique

Commenter cet article