Delirium de Lauren Oliver

Publié le par laura1912

couv24675838.jpg

 

 

4iém de couverture :

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…

« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge.»

Avis :

     

Cela fessais longtemps que ce livre était dans ma PAL, et c’est une lecture commune qui m’a motivée à le lire, pourquoi je n’étais pas motivée et bien l’été dernier lors de mes vacances j’avais rencontré une personne qui lisait se lire et elle m’avait avouée ne rien comprendre, et avait même abandonnée. J’avais donc de ce fait des appréhensions malgré tous les avis positifs que j’avais pu lire. Au début est bien je n’étais pas emballé, il faut dire aussi que je venais de lire deux dystopies les deux jours précédent . Mais au fils des pages j’ai commencée à m’attacher au personnage, étrangement plus je percevais de faille dans le personnage de Lena plus celle-ci m’attirait. Il faut dire que le principe de cette dystopie est vraiment très intéressante, et que pour moi être amenée a considérer l’Amour comme une maladie, a été comment dire « un choc», au début de l’histoire j’avais envie de criée à Lena «  Mais l’amour c’est quelque chose de bien ! » sauf qu’elle m’entendait pas (quel dommage ^^ ). Et même si je savais que toute sa vie elle avait appris à pensée comme ça, à être comme ça, une part de moi ce disais mais ce n’est pas possible ouvre les yeux, de plus il y avait Hana qui elle se rebellait à sa manière et cela m’agaçais de voir que Lena n’évoluer pas elle ! Puis à partir du moment où Lena commence à tomber amoureuse d’Alex, je n’ai plus lâché le livre et me suis détendu, la voir tomber amoureuse, se rendre compte que touts ce qu’on lui a dit n’est que mensonges, que l’amour c’est quelque chose de beau, que le mot Aimer et touts sauf mal, mais aussi le moment ou elle ce rend compte des effets de l’intervention sur les gens, comme sa sœur qui n’est plus la même. Plus je tournais les pages, plus je voulais en savoir plus, sur Hana que j’aurais aimée connaitre mieux, car au début elle m’avais l’aire tellement prête à ce révolter et finalement, elle cède à cette société . J’aurais aussi voulu en savoir plus sur Alex, ce qu’il était avant, sur ses pensées aussi, et la petite Grace que j’aurais aimée rencontrer plus souvent au cour de l’histoire, et puis surtout les Invalides, car malgré ce passage dans la forêt nous n’apprenons rien sur eux. Et puis il y a cette fin aussi qui m’a bouleversé (et fait pleuré petite fleur bleu que je suis), c’est mon Deuxième Lauren Oliver (après Le Dernier jour de ma vie) et à chaque fois ces fins me laissent un goût de pas assez, car ils finissent sur des événements tellement important et si peux expliqué que s’en ai presque de la torture pour le lecteur.

    

En résumé j’ai adorée cette dystopie malgré quelque bémol au début ( ce qui m’arrive souvent avec les dystopies la faute à mon caractère qui ne peux que ce révolté face à ces sociétés ). Mais l’histoire est tellement belle, le personnage évolue tellement, et être amenée à considérais l’amour comme une maladie est tellement déconcertant que rien que pour ça se livre vaut le coup d’être lue ! Vraiment je vous le conseille car c’est une histoire magnifiquement bien écrite et un univers très intéressant.



Soit un 16/20 bien mérité, et ce qui est sur sais que je lirais la suite le plus vite possible, ( comment faire autrement si vous avez lue le livre vous saurez pourquoi ! )

 

  

  Lecture commune réaliser avec :

   

Mia
Kassandra
petit_speculoos
Sookies
laura1912
Cln
meldc
Felina
Anna02
_ananas_
bebere
styx2005
reveline
Caya
Luna
Nelly17
Salsera15
Petite Fleur
ChicaNessita
Lola
Stephanie-plaisir de lire
nane42
Arcaalea
Gabyelle
Tris
(Lilichat)
(Anna002)
(Mayella)
(Juliah)

 

 Et merci a Simi pour l'organiation de cette LC !!

 

  

Publié dans Challenge

Commenter cet article

kirkou 29/04/2012 20:48

Il me tente beaucoup. J'attends d'avoir reçu mon colis du swap dystopie car on ne sait jamais. Mais sinon il est déjà dans mon panier sur un site marchand internet ;)

Gabyelle 07/04/2012 15:14

Oui les fins de Lauren Oliver sont une torture. Et là nous avons une chance d'avoir une suite. Le dernier jour de ma vie m'a révolté...j'aurais voulu une fin différente^^

ananas-fait-sa-salade 05/04/2012 18:52

Comme toi, j'ai eu un peu de mal avec le début ! Mais j'ai adoré la fin !
Bonne continuation :p

beautifulvelma 04/04/2012 22:44

Allez, moi c'est mon prochain! Ayant adoré "le dernier jour de ma vie", j'ai hâte de m'y mettre

Simi 03/04/2012 11:32

Et bien, tu enchainais les dystopie au moment de ta lecture ! Moi, j'aurai eu peur de saturer !
Début un peu laborieux mais finalement une lecture plaisante, j'avais eu le même problème avec Le Dernier jour de ma vie, je pense que c'est vraiment typique de l'écriture de Lauren Oliver, mais
j'ai une très grosse envie de connaitre la suite :)